Made in Bangladesh

Made in Bangladesh, 2014-2016
Installation de T-shirt sur crémaillières et penderies
dimensions variables

Les étiquettes dérobées à l’intérieur de nos vêtements sont une des preuve de la mondialisation dérégulée et esclavagiste. Grâce à un découvite, une aiguille et du fil, je choisis de déplacer ces étiquettes au premier plan : là où « l’image de marque » est souvent mise en avant, faisant la part belle à la culture du branding.

C’est ainsi que l’étiquette nouvellement placée sur la poitrine et estampillée «Made in Bangladesh» participe d’une forme de désobéissance civile au service de la mise en lumière du désinvestissement quasi total des entreprises par rapport aux ouvriers, permettant au branding et aux capitalistes de monopoliser toute la «valeur ajoutée».